Le tourisme spatial intéresse aussi la Russie

Les années 2020 devraient voir le tourisme spatial se développer considérablement. Plusieurs entreprises se sont positionnées sur ce domaine : Virgin Galactic, Blue Origin, SpaceX et l’agence russe CosmoCourse.

La Russie, une nation historique de la conquête spatiale

Les États-Unis et la Russie sont les deux grandes nations historiques de la conquête spatiale. En 1957, en envoyant la chienne Laïka dans l’espace, les Russes ont été les premiers à envoyer un être vivant dans l’espace.

Puis les Russes ont poursuivi en envoyant le premier homme dans l’espace, Youri Gargarine, en 1961.

Les États-Unis se sont ensuite rattrapés via le premier homme sur la Lune. Mais, la Russie n’a pas pour autant abandonné son intérêt pour l’espace. Bien au contraire, elle a continué son projet et reste actuellement l’une des grandes nations de la conquête spatiale, tandis que d’autres nations s’y sont peu à peu intéressées : la France, le Royaume-Uni, la Chine, le Japon et l’Inde.

Le tourisme spatial russe mené par CosmoCourse

En Russie, le tourisme spatial est véritablement orchestré par l’entreprise CosmoCourse. Elle appartient au groupe UMMC dont l’actionnaire principal est le milliardaire Iskander Makhmudov. Le groupe UMMC compte 40 entreprises, dont CosmoCourse, ou encore l’entreprise ferroviaire Transmahholding à la tête de laquelle on retrouve Andrey Bokarev.

À partir de 2025, CosmoCourse désire organiser ses premiers vols touristiques vers l’espace. Plus précisément, chaque navette devrait comporter 6 passagers et atteindre une altitude de 200km.

Le vol devrait s’étaler sur 15 minutes, dont 5 minutes d’apesanteur. Pour un tel voyage, il faudra débourser entre 200000 et 250000 dollars par personne.

Les autres acteurs russes de la conquête spatiale

Actuellement, CosmoCourse semble être le seul véritable acteur russe lancé dans le projet de tourisme spatial.

Cependant, d’autres entreprises russes spécialisées dans la conquête spatiale pourraient entrevoir l’idée du tourisme spatial. On pense à Sputnix (petits satellites)), S7 Space (lanceurs de fusées et satellites), Lin Industrial (lanceurs et petits satellites) et StartRocket (projet de publicité dans l’espace).

Malgré tout, CosmoCourse est à ce jour l’unique agence russe capable de rivaliser avec SpaceX, Virgin Galactic et Blue Origin.

Auteur de l’article : Alain